Comprendre le principe de fonctionnement du rachat et du regroupement de crédit

fonctionnement du rachat et du regroupement de crédit

Publié le : 23 décembre 20205 mins de lecture

Le rachat de crédit est une technique qui tend à être de plus en plus utilisée en France. Cela est dû au fait que bon nombre de particuliers et familles optent pour cette solution de prêt afin de résoudre un problème financier ou simplement pour financer un projet ponctuel comme les études ou la réhabilitation d’une maison, etc. Vous souhaitez faire un rachat de prêt ? Alors, ce guide, concernant le fonctionnement du rachat de prêt peut vous être utile.

Comprendre ce qu’est un rachat de crédit

Un rachat de crédit ou regroupement de crédit est une solution financière qui consiste à substituer un crédit ou réunir en un seul crédit plusieurs autres en cours. En outre, également connu sous l’appellation de restructuration ou consolidation de crédit, il peut aussi s’agir d’une consolidation de différents déficits pouvant être de nature différente : crédit à la consommation, crédit personnel, prêt travaux, crédit immobilier, crédit renouvelable, dette familiale ou encore dettes fiscales, ou crédits contractés auprès de banques différentes. En fait, certaines personnes pensent à tort que cette opération soit exclusive des situations d’endettement excessif alors qu’elle peut aussi concerner le financement d’un projet qui demande une somme d’argent assez importante, car, dans un regroupement de crédit  il est possible d’inclure un nouveau prêt sous certaines conditions. En effet, toute personne éligible ayant plusieurs prêts en cours ou désirant réadapter la gestion de ses revenus, peut prétendre à un rachat de crédit au même titre que celle qui souhaiterait financer un nouveau projet. Il existe deux types de rachat de crédit tel que le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit immobilier.

À consulter aussi : Comment fonctionne le regroupement de crédit et quelles sont les démarches nécessaires ?

Avantage du regroupement de crédit

Le regroupement de crédit offre un grand nombre d’avantages contre des inconvénients minimes aux prêteurs.  D’abord, il permet de diminuer les taux d’endettement et d’assurance, mais aussi de limiter le risque de surendettement. Ensuite, en regroupant en un seul et unique lot tous vos prêts existants,  vous bénéficierez d’un montant de mensualité globale considérablement réduit et adapté à votre capacité de remboursement. En plus, écartant le règlement à la fois de plusieurs échéances, vous n’aurez qu’à vous préoccuper en toute sérénité d’une seule mensualité, un TAEG unique et fixe, une durée fixe, un seul interlocuteur, et une seule banque. Ainsi, réaliser un regroupement de crédit permet de mieux maîtriser son budget, de réorganiser la gestion de ses finances, tout en ayant la possibilité d’y inclure le financement de nouveaux projets. Cependant, la durée intégrale de l’échéance sera prolongée, ce qui augmenterait la somme globale du financement.

Nous vous recommandons : Un courtier pour vous accompagner dans l'immobilier

Faire un rachat de crédit : les conditions de validation

Le rachat de crédit est souvent effectué auprès d’un nouvel établissement de crédit qui soldera l’ensemble des déficits antérieurs. Cependant, en tant qu’établissement prêteur, pour valider l’opération celui-ci réalisera une étude préalable des éventuels risques d’insolvabilité et de certaines pièces justificatives du demandeur. D’abord, D’abord, dont il s’agit d’un regroupement de crédit à la consommation ou d’un rachat de crédit immobilier, le nouvel organisme bancaire s’assurera que la capacité réelle de remboursement de l’emprunteur sera suffisante et garante de sa solvabilité. Ensuite, la banque analysera la stabilité de la situation professionnelle de l’emprunteur. Ainsi, celui-ci doit posséder un revenu régulier, une gestion de compte constante et le coût total des remboursements mensuels ne doit pas dépasser le tiers de son revenu. En outre, le demandeur doit aussi être apte à fournir des garanties mobilières ou immobilières de paiement en capital. Concernant les formalités, la nécessité le cas échéant d’une copie du contrat de mariage ou du jugement de divorce seront requis. Enfin, si le demandeur fait l’objet d’une inscription sur le Fichier Central des Chèques pour incident de paiement(FCC) ou s’il fait face à un surendettement le dossier sera immédiatement rejeté.

Plan du site