Les avantages d’un placement compte à terme

compte a terme

Publié le : 18 décembre 20205 mins de lecture

Un compte à terme ou CAT est un compte bancaire qui ressemble à quelques points près au compte épargne. Toutefois, leur fonctionnement n’est pas le même. Vous touchez des taux d’intérêt avec un compte épargne tandis que vous obtenez une rémunération avec un compte à terme. Vous versez autant de fois que vous le souhaitez de l’argent dans votre compte épargne. Vous faites un dépôt unique à l’ouverture du compte à terme. Tour d’horizon sur les intérêts du CAT.

L’apanage du compte à terme

L’ouverture comme la fermeture du compte sont gratuites. Et le compte à terme ne nécessite pas de frais de gestion ou de versement. La plupart des institutions financières proposent un compte à terme. Il inverse le rôle entre l’établissement bancaire et le client. Dans ce cas, c’est l’épargnant qui prête de l’argent à la banque sur une durée précise. Vous cherchez le meilleur compte à terme ? Vous devez savoir que plus la durée du contrat est longue, plus le taux d’intérêt est conséquent. On peut également parler de rémunération. Les banques sont libres de fixer le montant et les conditions de la rémunération. En outre, la rémunération obtenue dépend du type de CAT que vous avez ouvert. Découvrez les différentes options qui s’offrent à vous sur https://www.livretzesto.fr/. D’abord, le CAT à taux fixe permet de jouir d’un taux d’intérêt fixe tout au long de l’année, quelle que soit la durée du contrat. Si le taux du marché est à la hausse, vous êtes perdant. Toutefois, si le taux du marché est en baisse, vous êtes gagnant. Ensuite, le CAT à taux progressif offre une rémunération croissante durant tout le contrat. Le taux et la fréquence d’augmentation sont fixés à l’avance dans le contrat. Enfin, le CAT à taux variable réserve bien des surprises positives comme négatives. Le taux appliqué par la banque est indexé sur le taux du marché. Les intérêts du compte à terme sont calculés au jour le jour et non par quinzaine comme les livrets d’épargne.

Les conditions d’ouverture d’un compte à terme

Le dépôt minimal dépend de chaque établissement bancaire. Cela peut aller de quelques centaines à quelques milliers d’euros. Vous faites un seul dépôt à l’ouverture du compte. Si vous voulez verser une autre somme plus tard, il faut ouvrir un autre compte à terme. Quoi qu’il en soit, toutes les informations relatives à la création du compte à terme sont mentionnées dans le contrat signé entre la banque et l’épargnant. Ce contrat comporte le montant du dépôt, la durée, la rémunération (le taux d’intérêt et la date de paiement),  les conditions de renouvellement à l’échéance du CAT et le montant des pénalités en cas de sortie anticipée.

Avertissement sur l’ouverture d’un compte à terme

Avant d’ouvrir un compte à terme, vous devez savoir tous les règlements qui le régissent. Notez que la rémunération que vous touchez est classée parmi les revenus mobiliers. Donc, elle est soumise au prélèvement forfaitaire unique avec un taux global de 30%. Ceci comprend un prélèvement de 12,8% au titre de l’impôt sur le revenu et de 17,2% au titre des prélèvements sociaux. Ensuite, étudiez bien les enjeux de votre placement avant de vous lancer. Les sommes sont bloquées tout au long de la durée fixée par les deux parties. Si vous souhaitez débloquer la somme avant le terme, vous subissez une sanction. En cas de retrait dès le premier mois, la rémunération est annulée. Au-delà de ce délai, d’autres sanctions peuvent s’appliquer, comme la minoration du taux d’intérêt ou la facturation de frais de résiliation forfaitaires. Dans tous les cas, il faut respecter un délai de préavis de 30 jours au minimum. Pour éviter de se faire pénaliser sur une somme conséquente, il vous est conseillé d’ouvrir plusieurs comptes à terme au lieu d’un seul. Ainsi, la pénalité ne s’appliquera que sur le compte retiré avant l’échéance prévue.

Plan du site