A partir de quel âge peut-on ouvrir un compte bancaire pour ses enfants mineurs ?

compte bancaire pour ses adolescents

Publié le : 21 août 20236 mins de lecture

Au fur et à mesure que les enfants grandissent, ils revendiquent de plus en plus d’indépendance financière. Les organismes financiers l’ont compris et ils proposent aux parents et aux tuteurs des offres bancaires adaptées à leurs enfants mineurs. Mais à quel âge un adolescent peut-il disposer d’un compte bancaire ?

L’importance d’ouvrir un compte bancaire pour ses adolescents

Ouvrir un compte dans un établissement bancaire ou encore ouvrir un compte en ligne pour son enfant est une façon pour les parents de l’initier à la gestion responsable de son argent. Il s’agit donc de lui inculquer les principes bancaires directement par la pratique. Mais ce n’est pas tout ! Grâce à la gestion maîtrisée de son argent, le jeune va prendre conscience de la vraie valeur des choses. Il pourra se construire un petit projet comme l’achat d’un nouveau jeu vidéo. C’est aussi lui faire comprendre que quand on dépense tout l’argent, il n’y a plus rien. Généralement, les organismes financiers en ligne n’autorisent pas des cartes de crédit aux adolescents.

Pour les parents, ce sera un soulagement que de devoir ne plus être harcelés par des requêtes incessantes d’argent de poche. Toutefois, ils préservent le droit de contrôler et d’autoriser les mouvements bancaires de leurs progénitures. Selon l’offre choisie, les tuteurs pourront préparer le futur du mineur. Les frais d’études universitaires sont connus pour être élevés, à moins de décrocher une bourse. Ouvrir un compte pour faire des économies dès le plus jeune âge de sa fille ou de son fils revient donc à investir sur un long terme. Les intérêts qui vont être générés seront palpables une fois que l’adolescent sera majeur.

À consulter aussi : Épargner et gérer ensemble : Comment fonctionne un compte joint ?

Le compte épargne et le compte courant

Selon l’objectif attendu des parents, les organismes financiers leur présentent 2 types de comptes pour leurs adolescents. On peut alors distinguer le compte d’épargne permettant au jeune de détenir un livret A dès sa naissance. À partir de 12 ans, le concerné peut posséder un livret Jeune et dans un registre plus avancé, ses parents peuvent lui ouvrir un CEL ou PEL. Les formules et les dispositions qui s’y attachent peuvent varier d’un organisme à un autre.

Concernant le compte courant de l’adolescent, il est possible de choisir une offre parmi celles proposées par les nombreux organismes en lice. Vous avez les offres des banques traditionnelles comme celles qu’on retrouve sur particuliers.sg.fr, les services présentés par les néo-banques, les établissements bancaires en ligne, mais aussi les comptes sans banque.

Compte bancaire pour jeune : limite d’âge et utilisation

Il convient de mentionner qu’un jeune ne peut pas demander lui-même l’ouverture d’un compte dans un établissement bancaire. La démarche doit donc être faite par un parent ou par un tuteur légal. Quant à l’âge de l’adolescent, la plupart des organismes financiers appliquent une tranche d’âge de 12 à 17 ans. Néanmoins, on retrouve des offres autorisant un jeune à utiliser un compte dès 10 ans.

Afin de garantir la sécurité et de rassurer les parents, les opérations bancaires des adolescents sont réglementées de façon stricte. Les responsables du compte du jeune restent avant tout les parents ou les tuteurs. Chaque dépôt ou chaque retrait requiert la signature des représentants légaux. Pour les comptes ouverts dès 10 ans, le jeune ne peut pas utiliser les fonds disponibles à son gré, jusqu’à ses 12 ans. Ce sont les parents qui en ont le plein contrôle. Ils peuvent même utiliser les fonds, mais à la seule condition qu’ils doivent être liés à des dépenses concernant l’adolescent.

A 16 ans, plus besoin de l’autorisation des parents pour que l’adolescent effectue ses mouvements bancaires. On met à sa disposition un chéquier, une carte bancaire et tous les fonds disponibles aussi bien sur son compte courant que sur son compte d’épargne. En revanche, les parents restent responsables des incidents bancaires qu’il peut occasionner. Heureusement, les organismes financiers ont déjà tout prévu en fixant par exemple des plafonds sur les cartes ou encore en bloquant certains commerçants.

Quelques particularités avantageuses du compte en banque de l’adolescent

Certains organismes prévoient une exonération sur les frais de tenue de compte d’un adolescent. La remise d’une carte est souvent gratuite dès qu’il a l’âge d’en utiliser, c’est-à-dire dès 12 ans. Par ailleurs, un suivi de chaque mouvement est alerté systématique aux parents. Ceci, grâce à un accès parental à tout moment, sur le compte de l’adolescent. Il est même possible pour le tuteur de bloquer l’usage de la carte à distance. La plupart des services sont en ligne et s’effectuent via une application ou directement sur Internet. Afin d’accompagner l’adolescent dans la gestion de son argent, de nouvelles offres adaptées à l’évolution de son âge sont continuellement proposées. Une fois majeur, le concerné sera alors financièrement autonome. Il pourra continuer à épargner, à mieux gérer ses fonds, sans risques d’avoir des incidents de paiement.

Plan du site